Lexique

  • Evaluation de la formation
  • Formation professionnelle
  • Norme iso pour l’évaluation des formations
  • Evaluation
  • Chiffres clé de la formation professionnelle
  • Les bonnes pratiques d’évaluation de formation

Evaluation de la formation

Le modèle d’évaluation d’une formation par Donald Kirkpatrick

Un modèle d’évaluation de la formation souvent utilisé est le modèle à 4 niveaux de Donald Kirkpatrick (en), un chercheur américain:

Niveau 1 – Réactions: Comment ont réagi les formés à l’issue de la formation? Ont-ils apprécié celle-ci? En sont-ils satisfaits?

Niveau 2 – Apprentissage: Qu’ont appris les formés à l’issue de la formation? Quelles connaissances, habiletés et/ou attitudes (savoir, savoir-faire, savoir-être) ont été acquises? Les objectifs pédagogiques ont-ils été atteints? Il s’agit ici de l’évaluation pédagogique. Habituellement, l’évaluation est dite « normative » lorsque son résultat est comparé aux résultats obtenus par un groupe. Elle est dite « critériée » lorsque son résultat est comparé à un critère. En fonction du moment de l’évaluation (ou de son objectif), la typologie suivante peut être proposée :

  • Évaluation-pronostic : Elle a pour fonction d’établir, à partir d’épreuves standardisées, une estimation des chances de réussite d’une personne dans une performance ultérieure.
  • Évaluation-diagnostic : Évaluation qui, effectuée avant une action de formation ou une séquence d’apprentissage, a pour but de produire des informations permettant d’ajuster la formation au profil du formé.
  • Évaluation formative : Elle permet à l’apprenant, au cours ou au terme d’une phase d’apprentissage, de repérer ses progrès, d’identifier ses points forts, mais aussi de comprendre ses propres difficultés et d’y remédier en connaissance de cause. Le formateur doit aider à cette compréhension et, au besoin, proposer les remédiations nécessaires.
  • Évaluation sommative : Évaluation ayant pour but de sanctionner (positivement ou négativement) une activité d’apprentissage afin de comptabiliser ce résultat en vue d’un classement, d’une sélection, d’une certification ou d’une validation.

Niveau 3 – Transfert: Est-ce que les formés utilisent ce qu’ils ont appris en formation à leur poste de travail ? Quels comportements professionnels nouveaux ont été mis en adoptés?

Niveau 4
– Résultats organisationnels: Quel est l’impact de la formation sur les résultats de l’entreprise? Ex: Diminution du taux d’absentéisme, des accidents de travail, augmentation du chiffre d’affaires, de la productivité, de la satisfaction clientèle, etc.
En savoir plus

Une analyse humoristique de l’évaluation de formation : lien

 

Formation professionnelle

La formation professionnelle est le processus d’apprentissage qui permet à un individu d’acquérir le savoir et les savoir-faire (habiletés et compétences) nécessaires à l’exercice d’un métier ou d’une activité professionnelle. Historiquement liée aux organisations du monde du travail, la formation professionnelle participe étroitement à la création des identités professionnelles.

Intégrée dans le système éducatif, la formation professionnelle est encore traditionnellement associée à la pratique et à la technique des niveaux post-secondaire et/ou tertiaires non-universitaire plutôt qu’à la théorie et à l’abstraction conceptuelle qui caractérisent le niveau tertiaire universitaire.

S’adressant à des adolescents et à des adultes, développant des savoir-faire et des connaissances spécifiques, mobilisant des ressources en constante évolution, la formation professionnelle fait partie de l’éducation des adultes et occupe un champ de recherche et de développement à part entière dans les sciences de l’éducation (pédagogie pour la formation professionnelle).

On distingue deux phases dans le processus de formation professionnelle qui correspondent à deux sous-systèmes du système de la formation professionnelle :

  1. Formation professionnelle de base ou initiale
  2. Formation professionnelle continue ou perfectionnement professionnel

Article extrait de Wikipedia – en savoir plus

 

Norme iso pour l’évaluation des formations

La norme iso 9001: 2000 précise:
6.2.2 « Compétence, sensibilisation et formation » de la norme ISO « L’organisme doit évaluer l’efficacité des actions entreprises ».

L’évaluation est souvent réalisée en deux étapes:

  • Une évaluation à chaud (réalisée en fin du stage) permettant de qualifier l’organisme de formation (méthodes pédagogiques, outils utilisés, supports de formation, cohérence des sujets traités avec le besoin initiale, etc).
  • Une évaluation à froid permettant de faire le bilan entre un stagiaire et son supérieur hiérarchique. Le but de l’évaluation à froid est de mesurer objectivement quelques temps après la formation si les objectifs initiaux ont été atteints.

 

Evaluation

L’évaluation est une méthode qui permet d’évaluer un résultat et donc de connaître la valeur d’un résultat qui ne peut pas être mesuré. Elle est appliquée dans divers domaines où des résultats sont attendus mais non mesurables, par exemple, en gestion des ressources humaines. C’est un processus « Ex-ante » ou « Ex-post ».

Caractéristiques :

Pour conserver une certaine objectivité, elle s’appuie sur des méthodes plus ou moins normées (selon le secteur), sur des référentiels, sur le respect de « principes & critères » et sur un cahier des charges ou le contenu d’une lettre de mission ou de cadrage originelle.

Pour être crédible, l’évaluation se veut généralement « indépendante », et doit souvent faire appel à des experts.
Article extrait de Wikipédiaen savoir plus

 

Chiffres clé de la formation professionnelle

Atteignant 27 milliards d’euros en 2006, la dépense nationale pour la formation professionnelle continue et l’apprentissage s’est accrue d’un milliard d’euros (+3,9 %) par rapport à 2005. Depuis 2004 et la dernière réforme de la formation continue, l’effort de formation de la nation s’est ainsi stabilisé à 1,5 % du PIB

Les organismes paritaires collecteurs agréés (OPCA) occupent une place de plus en plus importante dans le financement de la formation. En 2006, ils ont géré 5,1 milliards d’euros, soit 46 % de la dépense des entreprises.

Les salariés restent les principaux bénéficiaires des fonds de la formation continue. La dépense pour les salariés du secteur privé s’est accrue en 2006 (+8 %).

Source : Ministère du Travail – en savoir plus

 

Les bonnes pratiques d’évaluation de formation

Plusieurs organismes qui font référence ont publié des documents sur leur vision des bonnes pratiques d’évaluation de formation. Nous sommes ravis de les partager avec vous:
  • Le fafiec: OPCA (Organisme Paritaire Collecteur Agréé, par l’Etat) des entreprises de la Branche de l’informatique, de l’ingénierie et  du conseil, a formalisé les bonnes pratiques dans un guide de l’évaluation de formation: “guide de l’évaluation de formation”
  • L’UCANSS: (union nationale des caisses de sécurité sociale), a publié un guide sur l’évaluation des actions de formation: L’évaluation des actions de formation